SAGE de l'Avre

Accueil > SIVA

SIVA

Le SIVA et le SAGE

Un peu d'histoire...

Crée en 1967 à la suite de grandes crues par arrêté interpréfectoral, il réunit dans un premier temps 24 communes. Son utilité fut vite constatée.

Les différents présidents s'attachèrent à convaincre toutes les communes riveraines de l'avre d'y adhérer. Le but fut définitivement atteint lors de l'adhésion de la ville de Dreux en 1998. Le Syndicat Intercommunal de la Vallée d'Avre regroupa dès lors 33 communes et son siège social est basé à Nonancourt.

Communes du SIVA et PPRI
L'esprit d'union déborda même sur son affluent la Coudane, regroupant les communes de Courdemanche, Illiers l'Evêque, Louye, Marcilly-sur-Eure et Saint-Georges-Motel. La notion de bassin versant était en train de naître dans la vallée.
Les crues de 1993 et 1995 furent particulièrement mobilisatrices. Leurs conséquences furent très graves (Pertes économiques importantes, sinistres dans toute la vallée). Il fut alors décidé de mettre de l'ordre dans les ouvrages et dans leur gestion.

 

Plusieurs centaines de milliers d'euros furent investis dans la restauration de vannages vétustes voire dangereux pour certains. Mais cela ne s'avéra pas suffisant.

Une étude générale de l'Avre fut réalisée afin de mieux cibler les actions à mener, les points noirs à traiter, les aménagements à réaliser. La nécessité d'agir à l'échelle du bassin versant s'imposa rapidement au syndicat, qui engagea par la suite la procédure du SAGE auprès de la préfecture de l'Eure.

C'est pourquoi le 31 mars 2005 après délibération, le SIVA décida de prendre en charge l'animation technique du SAGE de l'Avre.

L'avenir du Syndicat

D'ores et déjà, se pose la question : quel sera le rôle du « siva dans le sage ? ». A travers cette expression se cache l'avenir d'un syndicat qui se doit d'évoluer vers une structure capable d'agir de façon globale sur le bassin versant et donc devenir non plus un syndicat de rivière, mais un Etablissement Public Territorial de Bassin (EPTB).

La dénomination d'Etablissement Public Territorial de Bassin sert à désigner des
groupements de coopération des collectivités territoriales. Ces structures leur permettent de coopérer pour agir à l'échelle des bassins versants, pour leurs compétences liées à
l'aménagement et à la gestion des fleuves, des grandes rivières, et de leurs bassins
versants.

La décision d'initier cette démarche a été prise par délibération le 19 octobre 2007.

 


Menus

Moteur de recherche et inscription à la mailing-list

Recherche par mots-clés

Animations graphiques

Autres liens utiles

Copyright Adlec Conseil, création du site web et marqueur statistiques

© adlec.com
Site financé
avec l'aide de L'Agence de l'Eau Seine-Normandie Agence de l'Eau Seine-Normandie